SSIAD

Présentation générale

Le SSIAD est un service de l’Hôpital Saint Michel de FORCALQUIER qui intervient au domicile des usagers dans le cadre des soins infirmiers.hopital-forcalquier-SSIAD-101

Par autorisation départementale, il dispose de 35 places et s’adresse aux personnes atteintes de handicap ou en perte d’autonomie à partir de 60 ans.

Le service fonctionne 7 jours sur 7, matin, midi et soir pour vous apporter une aide quotidienne. Dans ce cadre, il favorise le maintien à domicile des personnes qui le souhaitent. Il travaille en collaboration avec les professionnels de santé, les services d’aide à domicile et les services sociaux du canton afin de compléter le dispositif de soutien chez vous.

 

Les zones et lieux d’intervention

Le SSIAD intervient par autorisation de l’Agence Régionale de Santé (ARS) sur les communes suivantes : Forcalquier, St Michel L’Observatoire, Mane, St Maime, Dauphin, Niozelles, Sigonce, Pierrerue, Limans, Lurs, Ongles, Revest St Martin et St Martin les Eaux.

Le service intervient à domicile ou sur les lieux de séjour des usagers pour une durée renouvelable ou déterminée par une période précise.

Contact:

Le bureau est ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 16 h. Il est équipé d’un répondeur téléphonique interrogé tous les jours.

N° de téléphone : 04 92 70 29 10. N’hésitez pas laisser votre message en cas d’absence.

Rôle du SSIAD:

Le rôle du SSIAD est de :

  • seconder les personnes en perte d’autonomie ayant besoin d’une aide pour les actes essentiels de la vie ;
  • éviter l’hospitalisation lors de la phase aiguë d’une affection pouvant être traitée à domicile ;
  • faciliter le retour au domicile à la suite d’une hospitalisation ;
  • prévenir ou retarder l’admission en Etablissements d’Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes (EHPAD).

L’équipe du SSIAD met tout en œuvre pour favoriser l’autonomie des usagers, gage d’un maintien à domicile dans de bonnes conditions. Elle assure le confort et le bien être des personnes dépendantes et fragilisées. Elle assure la continuité des soins et participe à la sécurité des bénéficiaires avec l’entourage.

Les soins spécifiques au SSIAD (sur prescription médicale)

  • les soins infirmiers d’hygiène générale : aide à la toilette, aide à la douche, soins de bouche, shampoing, rasage, épilation, bain de pieds, toilette au lit… ;
  • de mobilisation : lever, coucher, mise au fauteuil, aide aux transferts, utilisation des aides techniques, mobilisation au lit ;
  • d’élimination : accès WC, changes, surveillance de diurèse, du transit, pose de système de recueil des urines, soins de stomie ;
  • de prévention et de surveillance : chutes, escarres, infection, déshydratation ;
  • d’éducation : équilibre alimentaire, hygiène de vie, aides techniques ;
  • de délivrance des médicaments prescrits par le médecin et préparés par l’infirmière ;
  • de soins spécifiques : pose de bas de contention, petits soins cutanés ; soins oculaires, auriculaires… ;
  • d’évaluation : appréciation de l’état de santé, de l’autonomie ;
  • de lien social : visite quotidienne, relations avec l’entourage, liaisons et collaboration avec les professionnels de santé et travailleurs sociaux.

Equipe:

Le service est géré et encadré par le Cadre de Santé,  responsable du service.

Le médecin traitant est responsable du traitement et de la prise en charge dont il établit le protocole en lien constant avec le cadre de santé du service.

Les aides-soignantes assurent dans les limites de la prise en charge, la continuité des soins prescrits et programmés au regard de l’état de santé du patient, avec le concours des infirmiers libéraux, le cas échéant.

Le directeur d’établissement s’assure que chaque professionnel intervenant auprès des usagers dans le cadre du SSIAD dispose des formations et diplômes requis par l’activité : doctorat en médecine, diplômes d’État d’infirmière et d’aide soignante. Il élabore un plan annuel de formation continue qui prend en compte les projets de l’institution, les objectifs des professionnels, les évolutions médicales et technologiques, la réglementation et les besoins des usagers. Des revues et les recommandations de bonnes pratiques professionnelles sont à disposition des salariés afin de garantir l’actualité des connaissances relatives à l’activité.